Les plus belles pierres semi-précieuses

Les pierres semi-précieuses, aujourd’hui souvent appelées pierres fines, regroupent toutes les pierres utilisées en joaillerie en dehors des pierres précieuses (diamant, émeraude, rubis, saphir). Elles peuvent être tout aussi belles que ces dernières mais sont tout simplement moins rares. Découvrez leur nature et caractéristiques afin de faire votre choix plus facilement !

L’aigue-marine     

L’aigue-marine a de belles couleurs bleu-vert pastel à bleu transparent qui lui donnent son nom. Elle était souvent portée par des marins pour les protéger. C’est une pierre issue du béryl et cousine de l’émeraude.

Ses cristaux sont plutôt larges, bien formés et avec de belles arêtes : elle est donc prisée des joailliers mais aussi des collectionneurs de minéraux.

L’améthyste  

C’est une des plus célèbres pierres semi-précieuses et c’est un quartz de couleur violette qui est encore plus beau à la lumière du jour qu’en lumière artificielle.

Cette pierre est dure et peu fragile, et très appréciée des bijoutiers pour ses grandes possibilités en création joaillère.

Son prix est rarement déterminé par son poids mais plutôt en fonction de sa couleur. Plus celle-ci est transparente et pure, plus elle sera chère car rare.

 

L’aventurine 

Souvent confondue avec la jade à cause de sa belle couleur verte, l’aventurine provient de la famille des quartz.

Beaucoup utilisée par les joailliers italiens de Murano et du nord de L’Italie, elle a un peu perdu de sa popularité au fil des siècles mais revient fortement à la mode ces dernières années !

La calcédoine bleue     

La calcédoine bleue est une pierre fine beaucoup utilisée en joaillerie pour sa dureté et sa facilité de travail. Il s’avère aussi que son entretien très facile en fait une pierre qui traverse les âges dans les familles et reste très appréciée.

Elle offre un beau bleu translucide et un éclat très mat : les pierres dont la couleur est très saturée sont les plus recherchées et peuvent coûter fort cher.

La citrine       

Cette pierre est une cousine de l’améthyste mais elle se distingue par une belle couleur jaune ou doré et parfois une tendance à l’orange-brun.

Sa couleur dorée plutôt vive lui a permis de venir orner de nombreuses tiares de têtes couronnées et on la retrouve dans de nombreuse familles royales.

 

La cornaline  

La cornaline est une pierre fine qui a un beau succès en joaillerie grâce à sa dureté, sa facilité de travail et son entretien aisé.

Elle est soit translucide soit opaque, et possède un éclat mat qui tire vers le rouge. Elle est très populaire car elle offre un vrai sentiment de noblesse à n’importe quel bijou, tout en étant peu chère.

Le diamant noir ou carbonado

Les carbonados sont aussi nommés diamants noirs et sont aussi constitués de carbone uniquement comme le diamant. Leur couleur noire mate et leur structure cristalline font qu’ils absorbent la lumière au lieu de la réfléchir.

Ils sont de plus en plus populaires, voire à la mode, et sont souvent proposés en combinaison avec des diamants blancs, offrant des contrastes saisissants !

Le grenat       

Les grenats constituent un ensemble de plusieurs minéraux de toutes les couleurs.

Les rouges sont les plus populaires et célèbres mais il existe aussi des grenats verts, oranges, violets et des bleus beaucoup plus rares.

Ils offrent de beaux effets de couleurs et peuvent être de grande taille. Le grenat est très largement utilisé en joaillerie depuis l’antiquité et a été, à toutes les périodes de l’histoire, monté en colliers depuis les pharaons.

 

La iolite

La iolite a la capacité de prendre différentes couleurs selon l’angle sous lequel on l’observe, mais sa teinte dominante fluctue entre le bleu et le violet.

Elle est très souvent taillée en facettes ou en cabochon et fait partie des pierres fines bleues transparentes très prisées en joaillerie.

La kyanite     

Sa couleur bleue exceptionnelle la rend très attractive mais elle reste rare et petite. De plus, elle n’est pas très solide dans le sens des lamelles du cristal, ce qui la rend difficile à travailler.

Elle est néanmoins sublime et d’un magnétisme très intense.

 

La nacre

Connue et utilisée depuis la nuit des temps, cette pierre provient d’un phénomène naturel organique et est produite par des mollusques.

Sa couleur laiteuse et ses reflets irisés sont très recherchés en confection de bijoux, mais aussi pour la décoration ou la fabrication de divers objets.

L’onyx   

L’onyx est une pierre fine qui est souvent utilisée en joaillerie pour ses qualités de dureté et sa facilité de travail. Elle est soit translucide soit opaque, et possède un éclat mat avec un fond noir et des bandes blanches.

Elle est aussi utilisée pour faire des camées ou des sceaux mais également en décoration.

L’opale  

L’opale est une pierre dont les cristaux n’ont pas de forme particulière. Elle peut donc se tailler de diverses manières. La taille en cabochon est privilégiée afin de préserver ses jeux de lumières.

L’opale peut être constituée de 20% d’eau qui crée des interférences à la lumière et lui donne un éclat multicolore du plus bel effet. Enfin, il n’y pas deux opales qu’ils se ressemblent : ce qui les rend particulièrement appréciables.

Les perles

Comme la nacre, les perles ne sont pas minérales mais elles sont considérées comme des pierres fines. Elles sont utilisées en bijouterie depuis l’antiquité et sont recherchées pour leur aspect brillant et multicolore.

Il y a trois types de perles : les perles naturelles, les perles issues de bassins de culture et des imitations de perles en verre chauffé, mais peu recommandables.

La pyrite

Elle ressemble à une pépite d’or et a longtemps été appelée l’or des fous. Elle est très abondamment utilisée en joaillerie et offre de belles possibilités de montage car elle est souvent de bonne taille et très solide.

Le quartz

Le quartz est une large famille de pierres et on le trouve dans beaucoup de couleurs (dont beaucoup de quartz rose et de quartz fumé mais aussi des bleus, rouges ou jaune).

Les inclusions du quartz lui offrent une belle transparence laiteuse et il est souvent taillé en cabochon ou en billes par les joailliers.

 

La spinelle

La spinelle est majoritairement rouge mais peut prendre plusieurs autres couleurs. Sa structure cristalline comporte quelques impuretés qui en font son charme et cette pierre est de plus en plus appréciée malgré sa rareté.

La tanzanite  

C’est une pierre fine découverte récemment et on convient que sa beauté égale parfois le saphir. Sa couleur va du bleu outremer au bleu le plus intense et sous la lumière elle peut devenir violette.

Elle est très à la mode et est de plus en plus employée par les grands bijoutiers, faisant augmenter ses prix de manière importante.

La topaze      

La topaze est utilisée en joaillerie pour sa couleur bleue, mais elle offre une grande variété de couleurs, allant jusqu’à de très beaux roses ou violets.

Elle se taille de manière très fine, en facettes, et présente souvent une grande élégance montée en bagues, pendentifs ou en boucles d’oreilles.

La tourmaline

La tourmaline est une pierre qui peut revêtir une multitude de couleurs en allant du noir et blanc à toutes les nuances chromatiques imaginables.

Cette diversité et son usage assez courant (car peu rare) ont affaibli sa réputation mais elle reste une pierre qui offre de belles possibilités et dont la beauté naturelle inspire de nombreux créateurs de joaillerie.

La turquoise 

C’est l’une des plus vieilles pierres qui a été connue des hommes puis travaillée en joaillerie. Sa couleur va du bleu au vert et est très intense.

Malgré son manque de transparence comme d’autres pierres, elle reste une pierre très désirable et fort recherchée. Elle est souvent proposée en colliers et pendentifs mais peut aussi très bien parer de beaux bracelets et des pièces assez grandes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *